Quel comportement les jeunes ont-ils face à la banque ?

Parmi les clients de la banque, on compte de plus en plus de jeunes. Etudiants, nouveaux salariés ou mineurs émancipés, leur comportement envers les institutions bancaires ne sont pas toujours les mêmes que les clients d’une autre tranche d’âge. C’est justement sur cela que c’est focalisée l’enquête menée par Exton Consulting afin de déterminer au mieux les tendances et transactions les plus utilisées par les jeunes.

Une enquête menée par Exton Consulting

Le cabinet d’Exton Consulting a pour principale mission de déterminer le comportement des jeunes face aux outils bancaires afin de connaître les techniques les plus prisées. D’après cette dernière étude, il a été mis en évidence que : « plus de 70% des jeunes utilisent des applications bancaires mais restent néanmoins conservateurs ». Cela inclut les utilisateurs de 16 à 30 ans environ. Menée en 2008, elle a permis de mettre en avant le fait que plus de la moitié des utilisateurs dans cette tranche d’âge était conservateurs et le taux augmentait à mesure que les nouvelles technologies bancaires apparaissaient.

Les habitudes bancaires des jeunes

Les jeunes forment une entité à part parmi les clients des institutions bancaires. En effet, si les personnes âgées sont plus tournées vers la banque classique et que les adultes apprécient la banque mobile, les jeunes sont eux plus ou moins divisés.

Un instinct de conservation

En intégrant une banque, les jeunes de la tranche d’âge étudiée par Exton Consulting préfèrent largement l’institution où se trouve leurs parents. Cela est dû à leur influence que ce soit pour le choix du type de compte à adopter ou les transactions et services les plus intéressants pour chacun. En effet, les parents participent de manière conséquente à ce choix ne serait-ce qu’en partageant leur expérience. D’autant plus que cet instinct de conservation dont les jeunes font preuve actuellement est le résultat d’une recherche de stabilité. Même s’ils sont autonomes financièrement, les risques d’un mauvais placement planent toujours et les poussent à préférer des banques dont ils connaissent déjà la plupart des démarches.

Le contact humain est toujours aussi important

Malgré le fait que les jeunes de 26 à 30 ans sont les plus grands utilisateurs d’applications bancaires, ils restent attirés par le contact humain au niveau des services clients. D’après Exton Consulting, c’est également une des raisons qui poussent ces derniers à apprécier quelques côtés des services proposés par les banques traditionnelles. Cela se constate d’ailleurs lors de son étude ayant mis en évidence que près de 80% des jeunes enquêtés pensent qu’il est préférable d’avoir l’avis d’un conseiller lors de l’ouverture d’un compte bancaire. Il en est de même pour la plupart des grandes transactions qu’ils peuvent réaliser sur le compte au lieu de passer par les voies proposées par certaines banques en ligne.

La mobilité bancaire et les jeunes clients

Adepte du concept mobile et des gadgets utilisés pour faciliter la gestion de leur compte, les jeunes ne sont pas aussi enclins que ce que l’on croit à changer de banque. En effet, la mobilité bancaire de ces derniers n’est actuellement que de 55% environ étant donné le manque de confiance accordé aux nouveaux établissements. D’ailleurs, seul une vingtaine de ce taux est réellement prêt à intégrer une autre banque que ce soit mobile ou en ligne !